Le lavage de la carrosserie de A à Z : Guide Complet pour les débutants

Si vous souhaitez tout connaitre sur le lavage à la main, vous êtes sur la bonne page puisque cette page va vous présenter un guide complet du lavage automobile pour les débutants. Les différents principes évoqués sur ce guide du lavage sont bien entendu ceux appliqués par les professionnels du lavage auto, du detailing mais aussi par les passionnés automobile qui prennent soin du lavage de leur auto.

Ce guide du lavage sera découpé en plusieurs parties, toutes regroupées ici avec entre autre, quelques petites opérations à effectuer avant de commencer puis le prélavage, le rinçage, le lavage des jantes, le lavage de la carrosserie à la main avec la technique des deux seaux, le second rinçage et enfin l’étape du séchage.

Sommaire

  1. Tout sur le lavage
  2. Prélavage
  3. Rinçage
  4. Lavage à la main
  5. Rinçage
  6. Séchage

Guide pour les débutants : Tout sur le lavage

Chez Rs Detailing, notre passion, c’est bien entendu la cosmétique auto et vous vous doutez bien que pour nous, le lavage auto est une étape importante car elle doit être effectuée régulièrement. Nous accordons une importance toute particulière à ce lavage, qui doit être effectué toutes les semaines ou au minimum tous les 15 jours. Cela dépend bien entendu des kilomètre parcourus mais avec un lavage régulier, on évite de créer des microrayures ou hologrammes avec le saleté ou les contaminations incrustées sur la carrosserie.

La régularit, c’est une des bases même du detailing, tout comme pour le sport.  Des lavages réguliers permettent en effet de retirer le film routier, les contaminations comme le goudron, les fiantes d’oiseaux, ou encore les insectes morts et cela évite d’une part de devoir insister mais cela permet également de mettre en valeur la préparation effectuée sur votre voiture. Petite note, cette préparation esthétique s’appel un valeting.

Ainsi, le choix des bons produits, des accessoires est plus que primordial pour le lavage optimal de votre auto. Dans ce guide nous allons évoquer la technique et vous apprendre les bons reflexes mais nous allons également vous guider pour le choix de vos produit de lavage auto, avec les bons shampoings auto, les bons gants de lavage, les meilleures micro fibres de séchage.

Rappel des différentes étapes d’un lavage auto

Le lavage auto, comme vous vous en doutez s’effectue en plusieurs étapes, et leur ordre doit être naturellement respecté, question de bon sens. Voici les différentes étapes, qui seront détaillées une à une ci après.

  • Rinçage
  • Prélavage
  • Lavage des jantes
  • Lavage de la carrosserie
  • Séchage

1 Toujours, Avant de commencer

Voici tout d’abord quelques petites astuces et recommandations avant d’effectuer un lavage. Quelques règles sont en effet à observer pour pouvoir effectuer un lavage auto dans les meilleures conditions possibles.

  • jamais en plein soleil : un lavage doit être effectué à l’ombre et sur une carrosserie froide. Cela evite d’avoir des traces lorsque l’eau sèche.
  • pas sous un arbre : afin d’éviter les contaminations pour pourraient tomber de l’arbre et se retrouver dans votre gant. Ensuite, n’oublions pas que de la résine peut se retrouver sur votre carrosserie.
  • éviter les températures trop basses : l’eau une fois en contact avec la carrosserie pourrait geler et votre lavage ne sera pas du tout optimal.

Ensuite, avant d’effectuer tout lavage, un tour rapide du véhicule est important. Il permet de remarquer quelques points importants mais aussi d’adapter la façon dont vous allez laver votre voiture. En effet, si le véhicule est très sale, vous allez forcement faire un pré lavage avant d’attaquer le lavage à la main.

Vous pourrez alors décider de ce dont vous aurez besoin et préparer votre materiel et les produits nécessaires.

2 Le rinçage

Le rincage doit toujours être effectué avant un lavage ou encore un pré lavage. Cette étape permet d’enlever facilement une bonne partie de la poussière ainsi que de la contamination présente sur la carrosserie de votre auto sans aucune action mécanique. Ce rinçage ne créé pas de micro rayures et il va faciliter le lavage en ramollissant les saletés qui restent sur la carrosserie.

Chez Rs Detailing, on préfère le rincage avec un tuyau d’arrosage muni d’une douchette plutot que d’un nettoyeur haute pression. La douchette est en effet plus douce pour votre carrosserie, à moins d’utiliser la lance du NHP en mode brume. Note importante, il ne faut jamais utiliser la roto buse. Pour cette étape, on commence par les parties les plus hautes pour aller ensuite vers les parties les plus basses.

Les étapes du rincage

  1. le toit
  2. le pare brise
  3. le capot
  4. l’aile avant de votre choix
  5. puis le latéral de votre choix (partie haute)
  6. l’arrière
  7. l’autre latéral
  8. le pare choc avant
  9. les jantes et passages de roues
  10. et on fini ensuite par les parties basses

Rappel concernant les parties basses : elles se trouve en dessous de la moitié de votre portière, bien souvent sous la baguette. On opère à un metre de la carrosserie et on veille à garder un angle de 45 degrés de facon à chasser les contaminants. Avec un angle droit (90 degrés), les contaminants sont poussés dans la carrosserie et s’y incrustent davantage. On apportera une attention particulère aux zones sensibles (impact, verni ecaillé, …) en evitant de passer dessus surtout au nettoyeur haute pression.

Voici nos produits préférés pour le rinçage.

3 Le prélavage

Vous vous demandez sans doute quand est ce qu’il faut effectuer un pré lavage. En fait c’est on ne peut plus simple. On effectue un pré-lavage lorsque la carrosserie est très sale ou bien fortement contaminée. Ce pré lavage permet de retirer une grosse partie des contamination ou contaminants avant le lavage manuel.

Vous pouvez également effectuer ce pré lavage si votre véhicule est traité et protégé, sans qu’il ne soit très sale. Cela va vous éviter de devoir trop frotter et donc de créer des micro rayures !

Le prélavage ne nécessite aucune action mécanique, contrairement au gant qui frotte ou glisse sur la carrosserie. Comprenez donc par là que le lavage à la main n’est pas sans risque et qu’il peut donc causer des micro rayures. Ainsi l’intérêt du prélavage est de réduire les risques dans l’étape de lavage manuelle.

Notre pré-lavage peut s’effectuer de deux manières :

  1. à l’aide d’une mousse crée avec une foam lance ainsi que d’un shampoing moussant spécifique et d’un nettoyeur haute pression.Dans le cas de la mousse, on utilise du snow foam qui est un shampoing moussant, produisant une mousse dense qui tient sur la carrosserie. La mousse va agir quelques minutes et décoller et mettre en suspension les particules les plus grosses, minimisant ainsi les risque de micro-rayures lors du passage du gant dans la phase de lavage. En tombant sous l’action de la gravité, elle embarque avec elle les contaminants qui ont été décollé. Il est fréquent d’augmenter le pouvoir nettoyant de la mousse en y ajoutant une dose de shampoing (moussant de préférence).
  2. Il est également possible d’effectuer ce prélavage avec un foam gun et un produit dédié à l’aide d’un pulvérisateur à pré-pression. Ce type de pulvérisateur offre l’avantage de ne pas nécessiter de nettoyeur haute pression mais vous n’aurez pas une mousse d’aussi bonne qualité

Nos Foam lances préférées

La foam lance s’utilise raccordée à un nettoyeur haute pression tandis que le foam gun s’utilise raccordé à un tuyau d’arrosage. Pour l’utilisation d’un foam gun, il est necessaire d’avoir une bonne pression dans son réseau de distribution d’eau sous peine de ne pas produire assez de mousse. La foam lance fera toujours plus de mousse que le foam gun du fait de la pression du NHP. Pour obtenir d’avantage de mousse, il est préférable de remplir le réservoir (foam gun ou foam lance) avec de l’eau chaude.

Nos Shampoings pour Mousse préférés

Utilisez une snow foam a pH neutre afin qu’elle n’attaque pas la cire (protection, durabilité). Laisser la agir quelques minutes avant de rincer, le temps qu’elle tombe à terre. Ne tardez pas trop non plus car par temps chaud elle peut sécher et par temps froid geler.

]

Dans la ces d’un prélavage avec un produit spécifique, on l’utilise dans un pulvérisateur à pré-pression ou un spray classique. Attention dans ce cas à utiliser des produits qui n’attaquent pas la protection dans le cas d’un entretient régulier et à bien respecter les dilutions du fabriquant. Ces produits sont en général assez visqueux et collent à la carrosserie afin d’attaquer le film routier. Apres avoir posé quelques minutes, on procède comme pour la mousse à un rincage méticuleux au tuyau d’arrosage.

Choisissez le bon Nettoyeur haute pression

4 Le lavage des jantes

Le lavage des jantes est une étape assez simple dans son ensemble mais elle peut demander beaucoup de temps. Nous allons ici voir l’essentiel. Lors d’un lavage auto, on commencera toujours par laver les jantes, les passages de roues et les pneus AVANT de laver la carrosserie à la main ! En effet, le lavage des jantes peut créer des projections sur la carrosserie.  En procédant de cette façon, on évite ces projections après le lavage de la carrosserie.

Le lavage des jantes peut se faire avec un shampoing doux pour carrosserie dans le cas d’un entretient régulier ou à l’aide d’un produit pour jante si la contamination est plus importante. Ces derniers sont classés en deux catégories en fonction de l’usage auquel ils sont destinés :

  • lavage régulier :  jantes relativement peu sale
  • lavage intensif : pour les jantes très contaminées et très sales
  • les désoxydants ou décontaminant : sans aucune action nettoyante

Faites attention à bien respecter le dosage

La dilution des produits spécifiques jantes permet également d’avoir un produit pour des nettoyages courants et légers ou encore des nettoyants puissants. En effet, certains produits comme celui ci ne doivent jamais être utilisés pure et doivent être dilués. Vous achetez un concentré et faites vous même votre dilution. Il est courant d’avoir une dilution en 1/10 pour le lavage courant et d’avoir du 1/4 pour les gros lavages.

Notre nettoyant spécial jantes préféré 

  • Vale TPRO Bilberry Wheel Cleaner 5 l

.

Les décontaminants

Ce dernier type de produit n’a aucun pouvoir nettoyant à la base, même si l’on trouve sur le marché des désoxydants ou dé contaminants combinés à des nettoyants très légers. Ce type de produit est uniquement prévu pour réagir avec les particules de fer des plaquettes et les dissoudre.

Notre anti féreux préféré

  • CarPro Iron X Iron Remover 1 Liter, Cherry Scent by CarPro Innovative

.

Notre anti goudron préféré 

  • Gyeon Q²M Tar 500 ml

.

Le matériel nécessaire

Le nettoyage des jantes nécessite un peu de matériel qu’il faudra réserver pour vos jantes

Un gant dédié si vous comptez laver vos jantes à l’aide d’un shampoing et que vos jantes sont traitées avec une cire ou encore une protection céramique.

Si vous utilisez un nettoyant pour les jantes comme du billbery par exemple, vous devez utiliser des pinceaux et brosses réservés pour les jantes. Voici notre sélection :

  •  pinceau de nettoyage ValetPRO Black Handle Chem Resistant.
  • Longueur du pinceau : 27 cm.
  • Longueur de la brosse : 40 mm.
  • Pinceau solide pour les roues, les moteurs et d’autres pièces. Manche en plastique dur et poils en nylon souples. Poils ultra-souples, très épais et également sans danger pour les roues, même pour les roues polies sans revêtement protecteur.
  • Avec ce pinceau résistant aux produits chimiques, les endroits difficiles à atteindre sont nettoyés efficacement et en douceur au niveau des jantes. Les poils souples résistants aux produits chimiques protègent la surface. Mais ils sont suffisamment épais pour supprimer efficacement les nettoyants puissants et les saletés.

.

 

  • Roue étui 25 mm tête ronde
  • DASH pinceau – 15 mm tête ronde
  • Il a été conçu pour être utilisés pour de nombreux différents types de tâches de nettoyage intérieur et extérieur et avec un collier en plastique doux, il va nettoyer le plus délicat des finitions sans rayer la surface. Les poils sont faits de crin de cheval de haute qualité.
  • L’un des outils les plus importants pour les amateurs passionnés et aux professionnels de rangement

.

  • EZ Detail Brushes EZBL EZ Brosse de Nettoyage pour Roue en Alliage de Voiture et Moto

.

  • Mothers 155800 Brosse avec manche long pour nettoyer le passage de roue
  • Poils Extra-doux anti-rayures
  • 16 dans la poignée pour une plus grande portée
  • Non-slip grip
  • Protection en caoutchouc pour éviter de rayer
  • Poignée Protège vos articulations tout en nettoyant

.

Comment bien nettoyer ses jantes

On pulvérise le nettoyant jante, on le laisse agir et on travaille la surface avec le pinceau ou la brosse. On fera attention aux éclaboussures : d’une part ça sali et d’autre part les produits peuvent entre relativement agressifs pour la peau. L’idéal est de porter des gants à usage unique. Ensuite, on rince bien la jante au tuyau ou au nettoyeur haute pression surtout dans le cas d’utilisation de nettoyant puissant (généralement fortement acide ou fortement basique). Si la saleté persiste, on procède à un deuxième passage et/ou si l’on a utilisé un nettoyant léger on repasse avec un nettoyant plus fort.

Pour les pneus, on utilise un APC ou un produit dédié que l’on pulvérise sur le pneu. On le brosse avec un brosse réservée à cet usage et on rince. Cela permet d’avoir un pneu propre en profondeur, améliorant le rendu et la tenue dans le temps des dressing pour pneu.

Pour les passages de roues, on utilisera également un APC ou un degreaser (dégraissant) que l’on spray puis brosse (toujours avec une brosse réservé à cet usage). On rince au tuyau d’arrosage ou au nettoyeur haute pression.

Les pneus et passage de roues sont à nettoyer avant la jante car les produits pulvérisés peuvent aller sur la jante et les saletés décollées peuvent venir également la contaminée.**

Nous avons créé une page dédiée au lavage des jantes et des pneus si vous le souhaitez. Avec les différents guides qui y sont présentés, vous saurez tous sur le lavage, l’entretien et la protection de vos jantes

Jantes et Pneus

 

5 Le lavage de la carrosserie

Le principe du lavage est d’enlever la saleté de surface en évitant de faire des microrayures. Les tourbillons (microrayures circulaires) sont typiques d’un lavage avec des mouvement en cercle et à l’aide d’une éponge qui racle la saleté, la garde à sa surface et la traine sur la carrosserie.

Le choix du matériel et des produits est donc primordial. On privilégiera l’utilisation d’un gant en microfibre ou en mouton naturel de façon à capter les contaminants vers l’intérieur des fibres ou des poils et éviter de faire des microrayures. Le gant en mouton est plus moelleux et plus épais que le gant en microfibre mais aussi légèrement abrasif (il peut marquer les vernis les plus tendre) et est plus fragile. Il résiste en effet moins bien au shampoing les plus forts…

On veillera également à utiliser la méthode des deux seaux pour ne pas contaminer l’eau de lavage ainsi qu’au moins un grit guard dans le seau de rinçage. Ce dernier évite les remous et garde les contaminants emprisonnés au fond du seau. Il sert également à frotter son gant pour le nettoyer des contaminants. Il est donc indispensable pour minimiser au maximum le risque de faire de microrayures. Pour ceux qui doutent de l’efficacité du système, il suffit d’observer l’eau de lavage restant à la fin et l’eau de rinçage ; les contaminants ne sont présents que dans le seau de rincage.

Au risque de me répéter, le choix des accessoires est capital : il ne faut pas hésiter à investir dans un gant en mouton de qualité ou un gant en microfibre le plus épais possible. Les contaminants doivent être capté par le gant en profondeur afin d’éviter tous risque de micro-rayures sur la carrosserie. Les éponges en mousse classiques sont donc à proscrire. Utilisez des éponges en microfibres si vous n’aimez pas les gants ou en mousse alvéolées de façon à ce que les contaminants ne soient pas en contact avec la surface du véhicule.

Le shampoing doit aussi faire l’objet de réflexion : veut on un shampoing lustrant pour booster le rendu de la carrosserie ou un shampoing neutre pour préserver le rendu de la cire ? Son pouvoir nettoyant doit être fonction de la contamination présente : s’il est trop léger et la voiture trop sale, le lavage ne sera pas optimal et la surface ne sera pas propre. Son pouvoir lubrifiant est aussi important : au meilleur il est, au plus sur sera le lavage. Et la mousse ? Elle est secondaire. Elle permet de capter les contaminants, de les isoler de la surface et de les évacuer sans risque en tombant ou au rinçage. Cependant les nouveaux shampoings sont étudiés pour former des micelles autour des contaminants et de les évacuer en sécurité via leur agents lubrifiant. Le pouvoir moussant devient donc secondaire dans ce cas. D’autres qualités peuvent être mise en avant comme la faculté de neutralisé le calcaire, les agents facilitant l’évacuation de l’eau (sheeting), … Dans tous les cas, veillez à bien respecter la dilution du fabriquant pour avoir un pouvoir nettoyant et surtout lubrifiant idéal faute de quoi vous risquez de laver « à l’eau » … ou de décaper votre cire de protection.

Le lavage doit se faire par section : une porte, une aile. Pour les grandes surfaces, il faut les découper en plusieurs section : faire le toit en deux ou trois sections par exemple. Le gant doit être bien gorgé d’eau savonneuse de façon à glisser sur la carrosserie. C’est le shampoing qui travaille : inutile donc d’appuyer ou de frotter. :exclaim: Il faut faire des mouvements droits en suivant les lignes du véhicule. Surtout évitez de faire des mouvements circulaires. On lave la voiture de haut en bas en commençant par le toit. L’idéal est d’avoir deux gants et d’en réserver un pour les bas de caisse qui sont les parties les plus contaminées. Entre chaque section quand on rince le gant, on vérifie qu’il n’y a pas de contaminants dessus avant de le replonger dans le seau de shampoing.

On peut également se servir du foam gun ou de la foam lance pour asperger la section avant de la laver au gant. Ceci permet d’avoir une bonne couche de shampoing et de bien faire glisser son gant quand il y a beaucoup de saletés.

Une fois que la section est faite, il faut la rincer immédiatement au tuyau d’arrosage pour éviter que le shampoing ne sèche sur la carrosserie et ne fasse des traces (« streaking »). Une fois rincé, on passe à la section suivante. Si l’eau est calcaire, on utilisera de l’eau déminéralisé ou des filtres anti-calcaire pour rincer sans laisser de trace. Le sheeting (vitesse d’évacuation de l’eau) dépend de la protection présente. S’il y a de l’eau stagnante sur les parties horizontales, il est temps de penser a ré-appliquer une protection. Une fois l’eau évacuée, vous pouvez observer le beading de votre protection : il s’agit des gouttes d’eau (taille, nombre) présentent sur la carrosserie.

6  Le séchage

Le séchage, comme son nom l’indique est l’étape qui consiste a enlever l’eau qui reste après le rinçage. Une fois ce séchage bien effectué, vous aurez une finition parfaite mais il faut prendre quelques bonnes habitudes et précautions pour ne pas créer de micro rayures.
Nous allons vous expliquer ici les différentes techniques se séchage et nous verrons aussi quels sont les meilleurs produits pour effectuer le séchage de votre voiture.

Deux accessoires peuvent existent pour faire ce séchage :

  1. Une raclette : La raclette de séchage permet d’évacuer un maximum d’eau en un minimum de temps. C’est un des indispensables aux detailers profesionnels à la recherche de rapidité. Il faut toutefois être certain du lavage effectué avant et de la propreté de la lame de votre raclette afin d’éviter tout risque de micro-rayure.En effet, des salissures pourraient créer des micro rayures lorsque vous allez chasser l’eau sur la carrosserie. Assurez vous également toujours de la propreté de la surface de votre raclette de séchage auto.La raclette doit être en silicone souple, ce qui la rends sans risques pour la carrosserie et lui permet d’épouser les courbes du véhicule. Elle doit être rincée après chaque passage sur la carroserie. Si elle est bien utilisée elle ne laissera que peu d’eau, et vous n’aurez plus qu’a passer une micro fibre de finition avec un peu de Quick Detailer pour une brillance parfaite.La Raclette Hydrolame Autoglym Hi-Tech flexible : NOTRE CHOIX CHEZ RS DETAILING !

    La Raclette Hydrolame Hi-Tech de la marque AutoGlym est munie d’une poignée flexible permettant une parfaite prise en main. Sa structure lui permet d’épouser les contours ou formes de la surface à sécher comme le capot, les portières mais aussi les vitres de votre véhicule.Le dessin du racloir souple est breveté par AutoGlym et il enlève rapidement l’eau de rinçage de la carrosserie après le lavage. De plus, sa matière vous permettra de sécher le véhicule sans créer de micro rayures.
    Elle conviendra pour différentes surfaces vitres et carrosseries en particulier. Attention pour les vernis tendres toute fois, bien rincer la raclette après chaque partie lavée !Cette raclette souple permet d’éliminer rapidement et sans effort, l’eau de rinçage sur votre véhicule. Nous apprécions beaucoup cette Raclette Hydrolame Hi-Tech AutoGlym chez RS Detailing puisqu’elle permet de gagner du temps sur le séchage auto. Avec ce type de raclette, le temps de séchage est presque divisé par deux ! Une fois une partie raclée, nous rincons la raclette à l’eau clair puis nous passions à une autre partie.

  1. Une micro fibre spéciale séchage : Les microfibres de séchage sont de deux sorties et nous allons rapidement vous expliquer comment bien choisir votre microfibre pour le séchage auto.
    Les waffle weave ont une structure gaufrée (en nid d’abeille) de façon à offrir une surface maximale dans les coupelles pour capter les gouttes d’eau. Les microfibres de séchage sont généralement de grande taille. Les petites sont pratiques pour les endroits délicats : bas de caisse (pour ne pas trainer au sol), rétroviseur, …
    Les micro fibres classiques et  hautement absorbante (pour être classé dans la catégorie séchage)Aussi, voici notre sélection de micro fibres pour le séchage.La Microfibre Gyeon Q²M Silk Dryer XL 70×90 cm

    La microfibre Gyeon Q²M Silk Dryer propose une structure unique puisqu’elle dispose de deux faces différentes : un côté en fibres torsadées et une autre surface dont les fibres sont bien plus courtes et très douces.
    La Micro fibre Silk Dryer de Gyeon absorbe une énorme quantité d’eau et vous permet d’essuyer des éléments complet en 1 seul passage.A noter que ses coutures en microfibre sont très fines et très douce ce qui lui permet aussi d’être totalement sûre et nous utilisons très souvent chez RS Detailing cette Q2M Silk Dryer..

    La Microfibre Chemical Guys Fatty Angry Orange Microfiber Dryer, notre deuxième préférée !

    La Fatty Angry Orange Microfiber Dryer de Chemical Guys est tout simplement une des meilleures microfibres de séchage au monde. Si on devait choisir entre celle ci et la Gyeon, ce serait très compliqué et nous avons en fait les deux dans notre trousse de valeting !Chemical Guys réponds aux passionnés de detailing désireux d’une Miracle Dryer plus épaisse et encore plus douce pour le séchage et on peut dire qu’elle permet d’absorber des litres d’eau (jusqu’à 4 litres d’eau) Ses caractéristiques dont ses fibres, sa taille mais aussi sa forme, et son poids lui permettent d’être l’unes des plus parfaites des micro fibres de séchage !Ses fibres ainsi que ses bordures en soie lui garantissent un résultat sans rayure.

Précautions pour les micro fibres

Les microfibres doivent être propre. Comme pour un lavage, on suit les lignes de la carrosserie. Si la microfibre se sali, c’est que le lavage est à refaire. Il n’y a pas besoin d’exercer une pression : il suffit de faire glisser la microfibre pour qu’elle absorbe l’eau. Il existe deux techniques pour utiliser une microfibre. Soit on pose la microfibre (valable sur les surfaces horizontales) et on la tire par deux bouts pour la faire glisser. C’est la méthode la plus sure car il n’y a que le poids de la microfibre qui la fait appuyer. Sur les surfaces verticales, on la pliera en 2 ou 4 et on la fera glisser en prenant soin d’appuyer juste ce qu’il faut pour qu’elle reste en contact avec la carrosserie. Soit on pose la microfibre sur la surface à sécher et on appuie légèrement dessus avec les mains sans la faire glisser. L’appuie sert juste à ce qu’elle capte l’eau en dessous. On la soulève pour la déplacer et on recommence sur une autre zone.

N’oubliez pas d’évacuer l’eau des moindre recoins (passage de porte, joints, miroir des rétroviseurs, …). Pour cela vous pouvez vous aider d’un compresseur, d’un blow drayer ou d’une paille.

Si vous avez des traces aprs le séchage à cause de l’eau calcaire par exemple, vous pouvez passer un Quick Detailer après et l’essuyer à l’aide d’une microfibre ou pour gagner du temps vous pouvez pulvériser le Quick Detailer avant de passer la microfibre de séchage.

>