Sur nos véhicules, il existe différents types de défauts, plus ou moins marqués, affectant l’aspect de la carrosserie, sa brillance et son éclat. Ces défauts peuvent être totalement superficiels comme des traces d’eau ou encore très légers comme les hologrammes, tourbillons. Ensuite, il peuvent être un peu plus profonds comme les micro rayures et rayures.

Nous allons ici voir quels sont les différents types de défauts sur nos carrosseries. Les défauts de peinture ont de nombreuses causes et sont susceptibles d’affecter différentes couches de la peinture. Ainsi, l’aspect de votre carrosserie varie en fonction des défauts subits. Voici un aperçu des différents types de défauts de peinture courants sur une coupe présentant les différentes couches d’une peinture auto.

Cette page fait partie de notre page dédiée à la correction des défauts. Vous pouvez y retrouver différents guides sur les polisseuses, techniques de polissage …

Cette coupe illustre les différentes couches d'une peinture automobile, chaque couleur représente une couche, allant du bleu (pour le vernis) au gris clair (pour l'élément de carrosserie). Vous pouvez observer des chiffres de 1 à 7, illustrant ici les défauts ainsi que leur profondeur. 

Cette coupe illustre les différentes couches d’une peinture automobile, chaque couleur représente une couche, allant du bleu (pour le vernis) au gris clair (pour l’élément de carrosserie). Vous pouvez observer des chiffres de 1 à 7, illustrant ici les défauts ainsi que leur profondeur.

 

Les Marques de taches d’eau (1)

L’eau est un élément qui peut contaminer votre peinture. En effet, les tâches d’eau résultent des impuretés contenues dans l’eau du robinet mais aussi l’eau de pluie. Si l’eau est très dure, ou calcaire, cela peut réellement contaminer, agresser la surface de la peinture.

On remarquera des tâches rondes qui ne partent pas au lavage à la main. Un véhicule toujours stationné en extérieur et sur lequel l’eau stagne puis sèche au soleil pourra voir la surface de sa peinture avec ce type de traces, puis sa peinture sera totalement ternie (on parlera alors d’oxydation, voir le point 8).

L’utilisation de la ClayBar ou d’un produit de décontamination pourra aider a supprimer ce type de défaut, dans la mesure ou ils restent légers. Un polissage léger pourra corriger ces tâches d’eau si elles sont plus marquées.

WaterSpot ou traces d'eau sur une peinture foncée. Les minéraux créent des marques sur la peinture

WaterSpot ou traces d’eau sur une peinture foncée. Les minéraux créent des marques sur la peinture

Les Hologrammes (2)

Vous avez sans doute déjà vu ce genre de défauts sur des véhicules avec une peinture foncée, comme un black magic. Les hologrammes sont bien souvent le résultat d’un mauvais polissage ! Il n’est pas rare de voir des véhicules sortir de concession et autres revendeurs auto avec ce type de défaut !

Les techniques de polissage à la machine si elles sont mal connues peuvent tout à fait causer ce genre défauts. Ils apparaissent comme des ombres circulaires floues donnant à la finition un aspect terne et gras.

Un polissage dans les règles de l’art devra être effectué pour corriger ces défauts !

Voici des hologrammes ou traces de polissage dues à une très mauvaise technique de polissage

Voici des hologrammes ou traces de polissage dues à une très mauvaise technique de polissage

Les Tourbillons / Swirls (3)

Voici le 3eme type de défaut, également appelés «tourbillons de lavage». La plupart de ces défauts sont dus à des techniques de lavage et de séchage médiocres ou peu soigneuses.

Les techniques de lavage du detailing ont en effet pour but de limiter voir de supprimer tout risque de création de défaut comme les tourbillons. Ceux ci sont un peu plus marqués sur les hologrammes et sont parfaitement identifiables sous un halogène ou encore en plein soleil.

Ce sont des marques légères en forme de « toile d’araignée » situés sur la couche supérieure du vernis. Les cas les plus marqués sont généralement dus aux brosses dures utilisées dans de nombreux tunnels de lavage auto.

Les Swirls ou Micro Rayures sont les défauts les plus courants constatés sur les carrosseries. Cette image présente une zone très micro rayée et une zone totalement corrigée, laissant apparaître un beau noir profond.

Les Swirls ou Micro Rayures sont les défauts les plus courants constatés sur les carrosseries. Cette image présente une zone très micro rayée et une zone totalement corrigée, laissant apparaître un beau noir profond.

Les Marques et Tâches localisées (4) (Etching )

Voici le 4eme type de défaut, le plus souvent constaté dans le detailing. Visibles sous forme de marques laissées à la surface du vernis, mais pouvant tout aussi bien avoir atteint la couche de base (en bleu) , les micro rayures se produisent généralement à la suite de différents événement comme une très mauvaise technique de lavage, frottements trop importants lors du lavage ou encore du séchage. On peut tout aussi bien retrouver ce type de marques sur verni suite à une mauvaise utilisation de la ClayBar ou encore d’une micro fibre contaminée.

Les micro rayures peuvent également être causées par les pluies acides ou de fientes d’oiseaux. Les pluies acides sont causées par des produits chimiques tels que le dioxyde de carbone et le dioxyde de soufre dissous dans la vapeur d’eau de l’atmosphère et libérés sous la pluie.

La nature acide de la pluie provoque des marques sur la surface de la couche transparente. Les excréments d’oiseaux contiennent de l’acide urique, un produit chimique suffisamment corrosif pour pénétrer rapidement dans une couche de cire ou de mastic de peinture et commencer à s’incruster dans le vernis.

Lorsque la peinture chauffe à la lumière directe du soleil, elle se dilate et la température se refroidit, la peinture se contracte. Cette expansion / contraction, combinée à l’acide dans les déjections d’oiseaux, finir par laisser des fissures et des marques de micro rayures dans le vernis et, si elle est laissée, pourrait potentiellement tacher la couleur de la couche de base située en dessous.

Un polissage devra donc être effectué pour corriger ce type de défaut. Attention toute fois lorsqu’il s’agit de défaut très localisé , du à des fiantes d’oiseaux. Votre peinture est en effet très fragile à cet endroit et il vous faudra polir tout en douceur pour ne pas créer de « trou » dans le vernis !

Les Fiantes d'oiseaux sont acides et attaquent le vernis (couche supérieure) jusqu'à créer des taches dans la peinture. Ces tâches peuvent être plus ou moins profondes et plus ou moins marquées.

Les Fiantes d’oiseaux sont acides et attaquent le vernis (couche supérieure) jusqu’à créer des taches dans la peinture. Ces tâches peuvent être plus ou moins profondes et plus ou moins marquées.

Les Rayures légères / fines (5)

Il existe ensuite des défauts encore plus marqués, que sont les rayures dites légères. Ces défauts se présente sous des formes plus linéaires que les tourbillons ou les micro rayures.

Ce type de rayure laisse une traînée visible mais fine à la surface du vernis, souvent causées par une action mécanique ou frottements.

Pour corriger ce type de défaut, un polissage intensif devra être effectué. Pensez à bien contrôler l’épaisseur dont vous disposez, afin de ne pas entamer les couches inférieures !

On pourra bien entendu les classer suivant leur profondeur par la suite.

Différentes profondeur de rayures sont possibles. Elles sont ici caractérisées en niveau, le plus léger touchant la couche supérieur du vernis jusqu'à la plus profonde, touchant le panneau de carrosserie lui même, au métal !

Différentes profondeur de rayures sont possibles. Elles sont ici caractérisées en niveau, le plus léger touchant la couche supérieur du vernis jusqu’à la plus profonde, touchant le panneau de carrosserie lui même, au métal !

Rayures profondes aléatoires (6) –

Les rayure profondes sont très marquées. Parfois appelées RDS, elles sont généralement causées par des particules et de la saleté traînées le long de la peinture.

La sévérité de ces rayures varie considérablement, et certaines disparaissent facilement. Dans les cas les plus extrêmes, une partie du RDS aura été traitée jusqu’au vernis ou même au métal nu. Pour corriger ce type de défaut, un polissage plus intensif sera nécessaire. Vous pourriez également devoir effectuer un WETSANDING.

Attention, dans le cas de rayures profondes, vous pourriez avoir besoin d’effectuer un remplissage. Encore une fois, pensez à bien contrôler l’épaisseur dont vous disposez, afin de ne pas entamer les couches inférieures !

Les éclats ou Stone Chips (7) –

Sur nos routes, il est courant que de petits cailloux soient projetés par le véhicule situé devant, heurtant la peinture à grande vitesse, créant parfois des fissures sphériques ou sous-sphériques qui enlèvent généralement le vernis, la peinture et parfois l’apprêt. On appel ce type de défaut les éclats de peinture ou encore stone chips.

En fonction de la profondeur du défaut, une polisseuse rotative pourra aider à réduire l’apparence du défaut, mais le cratère laissé doit généralement être traité au préalable avec un système de réparation d’éclats de peinture tel que ChipEx.

Pour ce type de défaut, il est bien souvent nécessaire de remplir la zone. Vous devrez bien entendu vérifier l’épaisseur dont vous disposez pour votre polissage.

Attention à ce type de défaut car la zone peut être fragilisée. De plus, suivant l’endroit dans lequel cet éclat se situe, il sera parfois impossible d’effectuer une réparation et vous devrez faire appel à un peintre. Si vous avez un éclat sur une arête, un rebord, vous ne pourrez alors que corriger très partiellement ce dernier

Les éclats sont souvent présents sur la face avant du véhicule. Ils résultent des projections des autres véhicules, avec des gravillons et autres pierres. Un remplissage pourra être nécessaire en fonction de la profondeur de l'éclat, aussi appelé Stone Chips

Les éclats sont souvent présents sur la face avant du véhicule. Ils résultent des projections des autres véhicules, avec des gravillons et autres pierres. Un remplissage pourra être nécessaire en fonction de la profondeur de l’éclat, aussi appelé Stone Chips

L’oxydation (8)

Ce défaut est souvent constaté sur les véhicules anciens ou encore les véhicules stationnés trop longtemps à l’extérieur. Bien souvent, des tâches d’eau commencent à apparaître puis vient l’oxydation.  En effet, celle ci se produit lorsque les molécules d’oxygène de l’air dissipent les électrons de la pigmentation de la peinture, rendant la couleur terne, laiteuse ou trouble.

Au touché, la peinture semble rèche et si vous lavez ce type de carrosserie, votre gant aura du mal à glisser.

Du coté des couleurs, les noirs s’estompent en gris, les rouges en rose. La peinture blanche s’oxyde également avec le temps, mais comme elle est de la même couleur que l’oxydation blanche et crayeuse, vous devrez regarder attentivement pour la voir, même si on remarquera un éclat bien moins important sur une teinte claire comme le noir.

Ci dessous, voici un avant / après effectué sur le capot du VW Coccinelle ! La différence est très nette. Un polissage assez intensif à du être effectué et le PAD de polissage devra être nettoyé en profondeur.  A noter que lors de la correction d’une oxydation importante, il est possible que vous deviez remplacer votre PAD voir le jeter !

Faites toujours un TEST avant d’entamer la correction afin d’appréhender le comportement de la surface traitée. Choisissez un PAD moyen et un POLISH moyen pour commencer puis adaptez votre combo.

En règle générale, on utilisera jamais de PAD de finition pour retirer l’oxydation, mais toujours un PAD abrasif, type cuting. Toute fois, il arrive qu’avec un PAD légèrement abrasif qu’une correction puisse être effectuée en 1 seule passe. Différentes passes de finition pourront ensuite être effectuée.

Voici le résultat de l'oxydation d'un capot de VW Coccinelle MK1. La peinture rouge est totalement ternie et sans éclat. Son aspect est rèche. A droite, la surface a été polie et on retrouve un éclat correct pour une peinture cet age !

Voici le résultat de l’oxydation d’un capot de VW Coccinelle MK1. La peinture rouge est totalement ternie et sans éclat. Son aspect est rèche. A droite, la surface a été polie et on retrouve un éclat correct pour une peinture cet age !

 

0
Partager
>