fbpx

Le guide sur les Cires Synthétiques et Sealants

Les cires synthétiques (ou aussi appelées Sealant) sont des produits très utilisés dans le detailing et leur but est de protéger votre carrosserie. Les plus grandes marques de Detaling proposent leurs Sealants mais tous ne se valent pas. Cet article va vous présenter de manière générale les Sealants.

En effet, qu’est ce qu’un Sealant ? Comment bien utiliser appliquer un Sealant ? Quel est le matériel nécessaire pour appliquer un Sealant et comment bien l’appliquer ? Quelles sont les meilleures marques de Sealant ?  Mais qu’est ce qu’un Sealant ? Comment utiliser un Sealant ? Pourquoi utiliser un Sealant et quels sont ses avatanges ? Quelle est la durée de vie d’un Sealant ?

Nous allons voir que certains des composés et polymères qui composent les Sealants sont parfois de bien meilleure qualité que d’autres et toutes les formules n’ont pas le même but.

Les Cires Synthétiques et Sealants : présentation générale

Les Cires Synthétiques et Sealants : présentation générale

Parfois très faciles à appliquer, les Sealants offrent une très bonne protection (hydrophobe par exemple) et ils permettent également d’avoir un très beau rendu (brillance, profondeur …). Nous verrons aussi que certains d’entre eux sont colorés.

Il faut aussi savoir que ces cires synthétiques sont en fait composées de polymères parfois complexes ou de céramiques.

Qu'est ce qu'un Sealant ? une Cire synthétique Pourquoi choisir le JETSEAL de Chemical Guys ?

Qu’est ce qu’un Sealant ? une Cire synthétique Pourquoi choisir le JETSEAL de Chemical Guys ?

Aperçu Produit Evaluation Prix
Meguiar's X3080EU Tampons Applicateurs Microfibres Meguiar's X3080EU Tampons Applicateurs Microfibres 1 181 Commentaires 14,31 EUR

Qu’est ce qu’un Sealant ? une Cire synthétique ?

Les sealants ou cires synthétiques sont apparues il y a une cinquantaine d’années et sont basées sur une résine polymère, acrylique ou silicone. Vous vous demandez surement ce que sont les sealants ou les cires synthétiques.

En fait, il faut savoir qu’au sujet de leur composition, les sealants ont tous une base commune et aussi quelques différences notoire, leur offrant des propriété variables : texture, rendu, mode d’application, temps de pose et de séchage, longévité, la protection.

Les molécules utilisées peuvent être très variables comme nous allons le voir et un sealant offre un autre intérêt : le prix. En effet, la fabrication d’un sealant, même de très bonne qualité est bien moins couteux que celui d’une Carnauba (cire naturelle).

Le FUSSO COAT est un très bon Sealant, qui se situe dans la gamme des Coatings

Le FUSSO COAT est un très bon Sealant, qui se situe dans la gamme des Coatings

Composition Générale d’un Sealant

Vous l’aurez compris, cette cire synthétique, le sealant présente une composition bien plus variée qu’une simple cire de carnauba.

Cette composition offre à notre sealant de nombreux avantages et propriétés.

Chaque fabriquant possède ses propres formules pour la composition de ses cires.

On a alors des sealants relativement liquides, d’autres sont colorés et d’autres sont même solides.

Voici ci dessous, les différents éléments qui peuvent composer un Sealant.

  • Solvants ou huiles : utilisé pour nettoyer chimiquement, adhérer à la surface, travailler le produit et l’étaler.
  • Emulsifiants : (huiles ou eau) pour stabiliser le produit et le rendre facile à utiliser.
  • Fins abrasifs : pour offrir un nettoyage doux et aider la cire à sécher pour faciliter l’essuyage.
  • Tensioactif : (surfactant) pour réduire la tension de surface des liquides.
  • Silicone : pour modifier certaines caractéristiques (brillance, lubrification).
  • Coloration : purement marketing mais parfois très pratique sur une peinture claire comme le blanc ou le rouge
  • Parfum : pour aider à vendre le produit.
  • Polymères : la plupart des cires contiennent des résines de polymères pour améliorer leur longévité.

Les Caractéristiques des Sealants

Un sealant présente donc différentes propriétés :

  • facilité d’application
  • facilité de buffing (essuyage)
  • les éventuelles traces après le buffing
  • sa texture et le fait qu’il reste liquide même par temps froid
  • sa compatibilité avec un Glaze précédemment appliqué
  • sa comptabilité avec une Carnauba précédemment appliquée
  • le rendu final : brillance, profondeur
  • son effet hydrophobe et ce qu’il apporte en capacité / facilités pour le nettoyage
  • sa résistance face à la pluie ou encore aux différents lavages,
  • sa tenue dans le temps

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que le meilleur sealant sera celui qui regroupe le plus des propriétés recherchées. Aussi, certaines d’entre elles peuvent sembler superficielles à certains, car ils vont utiliser une Carnauba. D’autres ne recherche que le rendu le plus profond possible et n’ont donc que faire de l’effet hydrophobe …

Voici une large sélection de produits de Detailing qui sont de Sealants.

Voici une large sélection de produits de Detailing qui sont de Sealants.

Les Polymères des Sealants et la polymérisation

Les polymères sont les composés essentiels des Sealants ou Cires synthétiques. Il en existe de différentes sorte et pour le detailing, on utilise certains types de polymères.

En fait, Wikipédia nous explique qu’un polymère est un composé chimique dont la structure est une répétition de la même unité structurelle, appelée monomère.

Un polymère est une macromolécule, formée d’une répétition de ce monomère connectés entre eux par des liaisons chimiques covalentes. Certains comprennent ici très rapidement l’intérêt des polymères, pour se lier avec le vernis (car il est poreux).

Ensuite, lorsque l’on parle de polymère et de liaisons chimiques covalentes, on pense tout naturellement au plastique mais le terme désigne une large classe de matériaux naturels et synthétiques.

La polymérisation est un principe essentiel dans le detailing puisque c’est d’elle que va dépendre la durée de vie de votre traitement, céramique ou cire synthétique. De cette polymérisation dépendra également l’efficacité de votre traitement.

Cette étape consiste en la formation de chaines de monomères pour faire un polymère. La nature et l’arrangement relatif des monomères qui forment le polymère influence les propriétés du polymère. Il y a de nombreuses formulations de polymères (environ 30 000).

Les sealants se distinguent entre eux par le type de polymères chimiquement créés et par l’émulsion utilisée dans le produit. La structure moléculaire de tous les polymères est basée sur une chaine d’atome de carbone.

Qu’est-ce qu’un sealant polymère ?

Voyons ce que nous dit Wikipedia

Un sealant polymère est donc une cire non-organique créé à partir de polymères pour sceller la peinture grâce à une fine barrière. Ils ont une très bonne durabilité, offrent un brillant lumineux mais argenté et plat. Ce sont de bon compromis comme cire du fait de leur longévité, mais ils leur manquent les propriétés des cires de carnauba (chaleur et profondeur). Ceci est inhérent à leur structure moléculaire covalente : ils ne peuvent mimer les propriétés d’une cire au carnauba.

S’ils sont mal conçus, les sealants polymères peuvent se fissurer, jaunir ou fausser l’optique de la surface peinte. La plupart des sealants polymères de qualités contiennent des amines ainsi qu’un mélange de résine et un faible pourcentage de cire. Ils se distinguent entre eux par le type de polymères chimiquement créés et les composants utilisés dans l’émulsion suspendant les polymères.

Les polymères utilisés dans les sealants ont besoin d’une surface peinte pour former un lien moléculaire. Ils se fixent mal sur une surface métallique. Un verni a une surface poreuse, ce qui leur permet de s’attacher très bien et d’offrir la protection attendue. Les sealants ont pris leur essor avec l’industrie chimique dans les années 30. Les sealants polymère les plus communs inclus des silicones, des acryliques, des uréthanes, des butyles et d’autres types de polymères.

Les différents types de sealants polymères

  1. Sealant polymère : ce sont des molécules à liaisons ouvertes qui se joignent entre elles pour former un maillage de forme allongé qui a pour effet de refléter la lumière à cause de sa surface plate. Comme ils sont très transparents, ils transmettent fidèlement la couleur de la surface mais ils ont très peu de profondeur, résultant de ce qui est perçu comme une lueur plate et très brillante(comme celle de l’argenterie). La longévité est due au type de polymère utilisé (souvent du polymère amino-fonctionnel) dans leurs formulations.
  2. Sealent acrylique polymère : Ils sont plus communément appelés sealant acrylique. Les polyacrylates sont un groupe de polymère, qui peuvent généralement être considérés comme des plastiques, réputés pour leur transparence. Les monomères acrylates composants les polymères peuvent être des acides acryliques, de l’acrylate de butyle, des di-ethylhexyl acrylate ou de l’acrylate de méthyle. Ces produits contiennent de l’acide polyéthylène-acrylique, qui provoque des gravures dans la peinture, et qui permet une liaison modifié avec la surface peinte. Ceci permet d’augmenter la durabilité par rapport a un produit à base de polyéthylène.
  3. Zaino et Duragloss sont des exemples de polymères qui produisent un éclat clair et brillant. Klasse ou Werkstatt sont des sealants acryliques qui essaient de produire une lueur liquide.
  4. Nanotechnologie : elle s’applique habituellement aux polymères qui ont un lien monoculaire étroit avec la surface ondulée de la plupart des substrats car ces derniers présentent tous des micro-fissures. Ces micro-fissures permettent à la nanotechnologie de former un lien très sécurisés avec la surface, favorisant la durabilité.
  5. Cross-linking : il requiert une surface poreuse pour se lier. Les polymères adhèrent d’abord par la tension de surface puis après que le solvant ou l’huile se soit vaporisé, les polymères se lient entre eux (polymères réticulés) pour former une liaison moléculaire covalente à la surface. Le cross-linking chimique tend à augmenter la force et la ténacité (aux solvants, ou autres produits chimiques) et consiste à la formation de liaisons entre les chaines (semblable a un maillage).

Avantages et inconvénients des Sealants (Cires Synthétiques)

Bien que les produits sealants soient appréciés par de nombreux detailers professionnels, car ils sont faciles à utiliser, ils peuvent également présenter des inconvénients que nous allons évoquer ici.

Aussi très prisés des Detailers passionné ou débutants, les Sealant offrent également certains avantages non négligeables, surtout si vous recherchez un produit efficace et facile à poser.

❎ Quelques inconvénients

  • Effet de profondeur parfois non désiré
  • Effet statique chez certains d’entre eux
  • Ne permet pas de masquer les défauts (pas d’effet fileur)
  • Parfois plus compliqué à poser qu’une cire (pour les produits haut de gamme)
  • Parfois moins économique qu’une cire : on a besoin de beaucoup de produit pour traiter un véhicule complet

✅ Les Avantages des Sealants

  • Très facile à utiliser et à poser
  • Ne laisse que très peu de traces
  • Effet hydrophobe
  • Durée de vie par rapport à une cire naturelle
  • Le buffing est très facile, contrairement à une cire
  • Il n’est pas obligatoire de polir le véhicule, mais on perdra en durée de vie
  • Resistance à certains produits chimique, par rapport à une simple cire
  • Liaisons possibles avec le plastique, le verre ou encore certains caoutchouc

 

Quelques exemples de bons Sealants pour le detailing.

De très nombreuses marques disposent de Sealant dans leur gamme de produits de detailing. Certains d’entre eux sont de très très bons sealants et offrent des rendus de grande qualité, tout comme une très bonne durée de vie.

Voici ci dessous une sélection des meilleurs sealants que j’ai pu utiliser et tester.

  • Polish Angel Cosmic
  • Polish Angel Master Sealant
  • Gyeon Q² MOHS
  • Chemical Guys Jet Seal
  • Chemical Guys Wet Miror Finish
  • Auto Finesse Power Seal
  • Auto Finesse Tough Coat Paint Sealant
  • Wolfgang Deep Gloss Paint Sealant, Deep Gloss Spritz Sealant
  • Zaino Z2, Z3, Z5, Z-CS
  • Duragloss #111 Clear Coat Polish

L’application d’un sealant : mes quelques recommandations

Ici, nous allons voir quelques règles de base concernant l’application d’un Sealant.

Un guide vous sera proposé tout prochainement, avec toutes les étapes de la pose d’un Sealant, liste complète du matériel, recommandations pour les passes d’application.

Le but de cette petite section est de vous donner les points importants concernant l’application des Sealants dans un premier temps.

Applicateur Microfibre ou Pad en mousse ?

Ici, cela reste avant tout une question d’habitude pour certains ou encore de feeling lors de l’application. Pour ma part, je préfère nettement l’application à l’aide d’un PAD mousse comme ceux de MEGUIARS ou encore à l’aide d’un GERMANPAD.

L’application à la machine est aussi possible et sera bien plus rapide. Tout dépends donc ici de vos habitudes et de la façon dont vous allez poser votre sealant.

Généralités sur l’application des Sealants en Detailing

La surface d’un verni n’est pas parfaitement lisse. En effet, une coupe au microscope montre que la surface d’une vernis est  poreuse, texturée, ce qui permet aux sealants de former des liens avec votre vernis.

Ces liens moléculaires permettent aux produits comme les cires, céramiques et donc les sealant de se lier avec votre vernis et d’assurer sa protection.

La formation de ses liaisons covalentes prend plusieurs heures (de 6 à 24 en fonction du produit utilisé, de votre technique de posse ainsi que de la température, de l’humidité et encore d’autres facteurs).

Il est important de respecter ce temps de pose. Une fois les liaisons créés, le sealant est alors bien plus stable sur votre vernis et on observe alors un effet  hydrophobe très marqué. Il est alors possible de procéder à l’application d’autres produits comme une cire carnauba ou un autre coating

Règles de base une application 100% efficace d’un Sealant

Ces quelques règles vont vous permettre de vous assurer de la meilleure tenue dans le temps et d’une application la plus facile et efficiente possible.

La présence d’eau ou d’huile empêche la liaison des polymères entres eux (cross-linking) ainsi que la formation des polymères

  • Application sur un véhicule propre et sec
  • Application à l’ombre, sur une surface froide
  • Le véhicule doit également disposer d’une surface VIERGE : la Clay doit avoir été passée et on aura également fait un polissage et passé un cleaner
  • Application à l’abris dans votre garage
  • L’application se fait comme pour une cire : on réalise de petits cercles concentriques.

Avant d’appliquer un Sealant

Tout comme pour l’application d’une cire CARNAUBA ou encore d’une céramique, on contrôle que le véhicule est VIERGE de toute contamination. Il est donc important d’utiliser un CLEANER avant toute application, comme le PREP de Gyeon, ou encore l’Eraser de CARPRO. Vous pouvez également utiliser de l’IPA afin de retirer toute trace de corps gras de la surface.

On pourra aussi noter qu’il est préférable d’utiliser des polishs qui ne laissent pas d’huile et qui génèrent moins de poussière de polissage. Si il reste de petites contaminations comme du goudron, vous pourriez créer des défauts sur la carrosserie lors de l’application de votre Sealant.

Vous le savez, la présence d’eau ou de graisse empêche la polymérisation ! Lorsque vous aurez lavé le véhicule après le polissage, pensez à le sécher le mieux possible. L’utilisation d’un souffleur va vous permettre d’éliminer toute trace d’eau dans les raccords de la carrosserie par exemple.

Encore une fois, les corps gras et autres huiles risquent de compromettre l’efficacité de votre traitement ! Force, la durabilité, le cross-linking et l’adhérence du polymère seront largement affectées. Il faut s’assurer que la surface du véhicule ne sera pas exposée à la pluie, l’eau (cela inclut les Quick Detailer) pendant 12 à 24 heures.

Comment bien appliquer un Sealant ?

Ici, je ne vais pas écrire de guide complet sur l’application des cires synthétiques mais vous donner quelques points importants concernant l’application.

Un guide dédié à l’application des cires synthétiques et sealant est à votre disposition, étape par étape.

Cela dit, voici quelques conseils pour bien appliquer votre sealant

  1. Faites des applications régulières
  2. Utilisez une quantité réduite de sealant afin de faire des couches aussi fines que possible
  3. Chevauchez toujours votre application afin de n’oublier aucune zone et d’étaler le plus possible le sealant
  4. Respectez le temps de pose du produit et adaptez votre façon de travailler (le test du doigt est très efficaceà
  5. Gardez le véhicule à l’abri pendant toute la durée d’application et de séchage.

Après avoir appliqué votre Sealant

Attention ici, prenez votre temps ! Afin de permettre à votre sealant de révéler toutes ses propriété, il a besoin de temps pour la polymérisation soit effectuée. La surface de la voiture ne doit pas être exposée à la pluie ou l’eau (y compris Quick Detailer) pendant le temps de polymérisation.

Les polymères utilisés dans les Sealants ont besoin normalement de 24 heures avant que l’on puisse appliquer à nouveau du produit si la température ambiante est en inferieur à 21°C et 6 heures si elle est au dessus de 21°C. Ce timing dépend du produit utilisé et aussi comme vous l’avez vu de la température ambiante.

Les Temps de pose et de séchage des Sealants

Tous les sealants polymères disposent de leurs propres timings. Une fois le produit posé sur la carrosserie, on attends un certains temps avant de buffer. Une fois le buffing effectué, on a encore un temps a respecter pour pouvoir poser un autre produit.

Le temps que met un polymère pour former ses liaisons monoculaires et/ou le temps d’attente pour appliquer une couche supplémentaire dépend de nombreux facteurs :

  1. le type de produit
  2. la température
  3. le degrés d’humidité dans l’air
  4. la technique de pose

Naturellement d’un produit à un autre, cela peut varier très fortement. Tous les Sealants ne sont pas composés / dosés de la même manière, le type et la quantité de solvant utilisé, le type de polymère et des autres composants présents dans l’émulsion où sont suspendu les polymères conditionnement pour une bonne partie ce temps de pose sur la carrosserie.

Si la polymérisation n’est pas terminée, la durabilité sera affectée et le traitement ne pourra pas durer. Après polymérisation, les molécules sont stables et inertes, le sealant relève alors toutes ses propriétés. Vous comprenez donc ici que le temps est la clé.

Prenez donc tout le temps nécessaire pour poser votre traitement afin d’en maximiser tous les bénéfices. Certains detailers passionnés prennent quelques jours pour que les traitement appliqués soient durables et efficaces. Entre la passe du cleaner et le moment où le véhicule sort du garage, il peut se passer 3 voir 4 jours !

Application à la machine ?

Il est tout à fait possible d’appliquer votre Sealant à la machine, à l’aide d’un PAD de finition. Un guide sera dédié tout prochainement à ce type d’application, étape par étape.

Cette application donne quelques avantages par rapport à une application à la main :

  1. rapidité d’application
  2. uniformité de l’application
  3. finesse et régularité des couches appliquées
  4. bien moins fatiguant

Toute fois, il est important de noter les inconvénients :

  • besoin d’une polisseuse dual action et d’un PAD de finition
  • il sera nécessaire d’avoir différentes tailles de PAD, du 6 et du 4 », voir encore plus petit
  • certaines zones ne sont pas accessibles et devront recevoir leur application à la main

La Durabilité d’un Sealant

Suivant le type de produit et la méthode d’application, nous avons expliqué que cette durabilité pouvait varier de quelques semaines à plusieurs mois.

En effet, une cire synthétique (digne de ce nom), si elle est bien appliquée peut vous offre une durabilité extrême de 4 à 18 mois ! Différentes marques de produits de Detailing comme Meguiars, Chemical Guys, Carpro, Duragloss ou encore Soft99 proposent ce type de cires.

Naturellement, d’autres facteurs que ceux du produit et de la façon dont le produit est appliqué doivent être pris en compte

  • le nombre de couches
  • la façon dont le véhicule a été préparé (finesse du polissage, utilisation d’un bon cleaner …)
  • l’utilisation ou non d’une Carnauba
  • l’utilisation ou non d’un TOP Coat
  • la façon dont le véhicule est entretenu
  • l’exposition du véhicule aux éléments : si il est stationné en extérieur ou non, si il circule en hiver

 

Pages annexes sur les Sealants

  • L’application d’un Sealant : techniques pour bien appliquer votre cire synthétique
  • La différence entre un Sealant et une Carnauba
  • L’application d’un Sealant à l’aide d’une polisseuse et d’un PAD de finition
  • Ma sélection de Sealants préférés